SceNic module v5.1 - La construction pas à pas en images ... (1/3) Menuiserie

Page précédente

Version utilisée : ScéNic modulaire version 5.1 de taille 600 x 280 mm, avec le bandeau supérieur avancé pour les présentations en exposition.

(La version 5.1 sans bandeau supérieur avancé est consultable ici)
Temps de réalisation : deux petites journées

La version modulaire a un double avantage :
   - Elle permet de ne faire qu'un diorama (socle seulement)
   - Elle est évolutive et permet d'ajouter ultérieurement un caisson avec séparateur scénique et bandeau d'éclairage

De plus, dans la mesure ou le socle est séparé, il est beaucoup plus facile de travailler sur la pose des voies et la confection du décor sans être géné par le caisson
Pour terminer, faire un socle ne demande qu'une heure ou deux de travail supplémentaire pour la découpe et l'assemblage par rapport à la version monolytique. Alors...

Lisez d'abord cette page dans sa totalité avant de démarrer la construction.

Passer à la page de la pose de la voie et de son alimentation
Réaliser le support de la voie de retour arrière
Consulter la page de la menuiserie d'une raquette de retournement

  Accessoire indispensable avant de démarrer ...

  On se cale sur une bonne radio avec de la bonne musique

  Et c'est parti !

Un petit établi, autre élément bien pratique voire indispensable
Le bois et les outils utilisés

Des renforts d'angles à réaliser en carré de sapin de 9mm
Le socle

Les éléments du socle

Coller et clouer les renforts aux extrémités des côtés (planches L, N)

Assembler la face face avant du socle (planche G) avec le côté.

Il faut laisser 5mm à l'extrémité pour laisser le passage au côté du caisson qui viendra se loger dans cet espace.

Procéder de même avec le côté droit et laisser 5mm à l'extrémité pour le passage de la planche du caisson
Le côté gauche (A) viendra ensuite s'emboiter contre le socle
L'emboitement vu de l'intérieur

Assembler la face arrière du socle (planche D) avec le côté mais cette fois directement à angle droit sans laisser 5mm sur l'extrémité

A gauche la planche de côté, à l'arrière plan la planche du fond du socle

Nota : il est également possible de faire déborder la face arrière de 5mm (comme à l'avant) ce qui a pour avantage de vérouiller naturellement le socle du caisson lorqu'on les emboîte.
Dans ce cas on veillera à ajouter 10 mm de plus à la planche du fond (longueur identique à l'avant comme à l'arrière)

S'assurer que tout est bien à angle droit et laisser sécher l'assemblage

En fonction du relief du terrain envisagé on peut insérer une plaque de polystyrène extrudé

Ou simplement utiliser une planche (J) pour le plateau de la scène

Attention lors de l’assemblage, la menuiserie de la hauteur du plateau de la scène (socle) doit impérativement être de 60mm au niveau de l’interface pour être conforme.
La planche de 5 mm doit être fixée derrière la face avant et pas dessus sinon on aura 65 mm au lieu des 60 attendus

 

Si on choisit le polystyrène extrudé, il faudra prévoir une planche sur le dessus comme support de la plate-forme de voie


Si on ne souhaite faire qu'un diorama, ou remettre à plus tard la construction du caisson, il suffit d'ajouter deux planchettes de 60mm de haut et de la profondeur de la scène de chaque côté du socle.
La construction peut s'arrêter là avec un simple diorama constitué du socle et de deux planchettes de chaque côté.

Le système étant évolutif, si on le souhaite, on peut passer à la réalisation du caisson

Dans le cas d'utilisation de polystyrène pour le relief

Avant de coller la plaque de polystyrène extrudé n'oubliez pas d'y aménager auparavant :
   - les passages des pieds
   - les découpes pour les accès aux vis de fixation
   - les trous et les logemenents pour les commandes et les moteurs d'aiguilles
   - les passages de câbles (Bus UTP, alimentation, ...)

Le faire après reste faisable, mais c'est beaucoup moins pratique...

Le caisson avec le bandeau lumineux avancé
Les éléments du caisson intégrant le bandeau lumineux avancé


Remarque importante : commencer par percer tous les trous de fixation des vis et du passage des câbles avant d'évider les trous de passage des voies.
Par expérience, il est plus facile et plus commonde de procéder ainsi et non l'inverse


Nota : les planches sont normalement bien à l'équerre (l'image est quelque peu déformée sur la photo...)

Attention : la largeur des planches côté droit et côté transition comporte 5mm de moins sous le bandeau avancé. Cet écart sera ensuite comblé par l'épaissseur de 5 mm des planches du bandeau inférieur et de la face avant de la transition qui viendront se placer devant

Voir ici la photo du côté droit assemblé

Côté droit et côté transition


Le côté transition (à gauche) est moins haut car le socle de 60mm de la scène passe dessous

Nota :
Version 5 : (250+60=310)
Version 6 : (350+60=410)

 

 

Gabarit de perçage des trous de 7 mm du côté gauche du caisson

Attention à ne pas se faire piéger par le perçage des trous à la mauvaise position, notamment avec la présence de l'évidement futur du côté gauche du module (matérialisé au crayon à droite sur la photo)...

Les trous, depuis l'avant, sans l'évidement réalisé, sont percés à 30, 160 et 190 mm du bord

Nota : Dans le cas où une scène est égale ou supérieure à 260mm, on ajoutera un trou de fixation à 230 mm (celui de 190 mm doit être conservé)
En exposition si le module suivant ou précédent est profond, on utilisera la fixation à 230mm, dans le cas contraire on prendra celle à 190m

 

Gabarit de perçage des trous du côté gauche du caisson

Attention à ne pas se faire piéger par le perçage des trous à la mauvaise position, notamment avec la présence de l'évidement du côté gauche ...

Les trous, depuis l'avant,évidement réalisé, sont percés à 25, 155 et 185 mm du bord

Avec l'ajout de l'épaisseur de 5mm de la face avant du socle (G) qui viendra se loger dans l'évidement, on obtiendra bien les 30, 160 et 190 mm de la norme depuis la face avant du module après assemblage.

Nota : Dans le cas où une scène est égale ou supérieure à 260mm, on ajoutera un trou de fixation à 225 mm (celui de 185mm doit être conservé)
En exposition si le module suivant ou précédent est profond, on utilisera la fixation à 230mm, dans le cas contraire on prendra celle à 190m

 

Le côté gauche du caisson est fixé

Après assemblage le positionnement des trous est conforme à la norme, on obtiendra bien les 30, 160 et 190 mm (230mm) depuis la face avant du module

Conseil : pour le passage des câbles, fixer d'abord le côté du caisson au socle avant de percer simultanément les deux planches à 30mm de diamètre avec une scie cloche.

Gabarit de perçage des trous de 7 mm du côté droit du caisson

Les trous, depuis l'avant, sont percés à 25, 155 et 185 mm du bord
Avec l'ajout de l'épaisseur de 5mm de la face avant du socle (G) qui viendra se fixer ensuite devant, on obtiendra bien les 30, 160 et 190 mm de la norme depuis la face avant du module après assemblage.

Nota : Dans le cas où une scène est égale ou supérieure à 260mm, on ajoutera un trou de fixation à 225mm (celui de 155mm doit être conservé)
En exposition si le module suivant ou précédent est profond, on utilisera la fixation à 225mm, dans le cas contraire on prendra celle à 155mm

Le côté droit du caisson est fixé

Après assemblage le positionnement des trous est conforme à la norme, on obtiendra bien les 30, 160 et 190 mm (230mm) depuis la face avant du module

Conseil : fixer d'abord le côté du caisson au socle avant de percer simultanément les deux planches à 30mm

En haut et à droite de la planche de séparation de la transition (C), aménager une découpe de 30x30mm environ pour laisser passer le fil et le connecteur d'alimentation du néon ou des leds

 

Découper le gabarit de passage de la voie avec une scie et avec un cutter pour la découpe du sommet du gabarit

La largeur à découper sera de 40mm pour une voie unique, ou 70 mm pour une voie double

Si vous faites un module monolytique c'est plus joli de découper l'ouverture exact du gabarit dans la planche

Si vous faites un caisson amovible, il est conseillé, et ce sera plus pratique de l'extraire du socle, en découpant complètement le gabarit jusqu'en bas de la planche

Les trois planches évidées

Pour le côté droit, par soucis de simplicité, on peut évider entièrement jusqu'au bas de la planche (fortement conseillé en modulaire) ou découper juste l'ouverture exacte comme le montre l'exemple pour le côté gauche (conseillé en monolytique)

En modulaire, l'évidement (côté gauche et côté droit) jusqu'au bas de la planche permet de ne pas être géné par les voies qui dépassent de 5mm du socle et de ne pas déformer le caisson lors de l'enfichage socle/caisson

Nota : après assemblage, les voies arrivent au raz du caisson

Avec un caisson amovible, il sera ensuite plus pratique de l'extraire du socle, en découpant complètement le gabarit jusqu'en bas de la planche

Percer d'abord tous les trous de fixation des vis et du passage des câbles avant d'évider les trous de passage des voies.

Deux passages de voies évidées entièrement jusqu'au bas de la planche


Les deux planches récupérées de l'évidement seront ensuite coupées en deux à 60mm du bas et replacées (collées) sur le socle pour servir de guide lors de l'enfichage du caisson sur le socle

Les dimensions de découpe pour un gabarit de voie unique

Découper le gabarit de passage des voies sur les côtés (A et B)

Notez que la découpe sur l'avant du côté droit (B) se fait à 35mm du bord.
Avec l'épaisseur de 5mm de la face avant de la transition (F) et des bandeaux (G et H) qui sont ensuite fixés devant,
on obtient bien les 40 mm de la norme depuis la face avant du module.

La découpe sur le côté gauche s'effectue elle à 40mm du bord puisque l'épaisseur de 5mm du socle vient s'emboiter à l'intérieur.


Le gabarit de passage du côté droit est à 40mm du bord sur l'avant du module après assemblage

Le passage de voies à une largeur de 40 ou 70mm selon qu'il s'agit d'une voie unique ou d'une double voies
Attention à ne pas se faire piéger par le perçage des trous à une mauvaise position, notamment avec l'évidement du côté gauche ...

Les trous de fixation sur l'avant des côtés (A et B) sont percés à 25mm du bord

Avec l'épaisseur de 5mm de la face avant du socle (G), on obtient bien les 30 mm de la norme depuis la face avant du module après assemblage.
L'espace intérieur de transition utile entre les deux planches de séparation est de 110mm

On obtient donc 120 mm entre les faces externes des planches de séparation (B et C) pour y fixer devant la face avant de la transition (F)

Le module assemblé (vue côté droit)

Le module assemblé (vue côté gauche)

Trou de fixation supérieur avec le coté intégrant le bandeau avancé

Il est à 170 mm du bord avant de la planche

(Il sera à 175mm lorsque la planche frontale du bandeau lumineux sera posée)


Visser les côtés avant de clouer et de coller la séparation de la transition, le raidisseur de la transition et le bandeau supérieur,

Le positionnement pour l'assemblage sera grandement facilité et parfaitement ajusté
Coller et clouer la planche de 100 x 110 mm faisant office de raidisseur entre la planche de côté droit (B) et la planche intermédiaire de la séparation de transition (C)

Ce raidisseur permet de garder la rigidité de la structure et de laisser une fenêtre d'accès de 10 x 10 cm au bas de l'espace de transition.

Nota: En version 6, la planche passe à 110 x 110 mm
Vérifier le bon positionnement avant de fixer par deux ou trois clous de chaque côté la planche du raidisseur de façon définitive
Le raidisseur est en place

La fenêtre d'accès de 10 x 10 cm au bas de l'espace de transition permet de manipuler les éclisses des voies par l'avant.

Nota: En version 6, l'espace passe à 100 x 110 mm
La face avant amovible de la transition vient ensuite simplement se placer contre le raidisseur et les planches intermédiaire et du côté droit de la séparation de transition
Important : Il ne faut ni coller ni clouer la face avant de la transition (F) mais simplement la visser de façon à la rendre amovible pour permettre un accès facile aux voies pour le placement des éclisses lors de l'assemblage de deux modules entre eux.


On peut la fixer simplement de l'intérieur par deux vis sur la planche du raidisseur (cas de l'exemple ci-contre)

Une solution intéressante consiste aussi à mettre deux aimants
On peut aussi la fixer de l'extérieur par quatre vis


Dans tous les cas, la face avant doit pouvoir se retirer facilement et rapidement
Visser la face avant de la transition (F) sur la séparation de la transition (C)

Le gabarit de passage des voies aura été préalablement découpé

Notez que la découpe sur l'avant de la séparation se fait à 35mm du bord.

Avec l'épaisseur de 5mm de la face avant de la transition qui est ensuite fixée devant, on obtient bien les 40 mm de la norme.
Coller et clouer le bandeau supérieur (H) au dessus de la face avant de la transition (F)
Coller et clouer l'extrémité gauche du bandeau supérieur (H) sur le côté gauche (A) du caisson
Voici le côté droit du caisson assemblé avec le bandeau lumineux avancé
Voici le côté gauche du caisson assemblé avec le bandeau lumineux avancé

Le module totalement assemblé. Il est représenté en version 5

Nota: En version 6, la hauteur de la scène est portée à 290mm et celle du module à 410mm (+100 mm par rapport à la version 5)

En prenant son temps, il faut environ 2 petites journées pour la réalisation complète de la menuiserie d'un module

Prêt pour la suite ?

Avantage du modulaire, les deux sous ensembles peuvent être séparés rapidement

Le socle ainsi isolé, il est très facile d'y travailler pour poser la voie et réaliser le décor

On peut n'avoir qu'un caisson et y loger tour à tour plusieurs socles (dioramas)

Dans le cas d'utilisation de polystyrène pour le relief

Avant de coller la plaque de polystyrène extrudé n'oubliez pas d'y aménager auparavant :
   - les passages des pieds
   - les découpes pour les accès aux vis de fixation
   - les trous et les logemenents pour les commandes et les moteurs d'aiguilles
   - les passages de câbles (Bus UTP, alimentation, ...)

Le faire après reste faisable, mais c'est beaucoup moins pratique...


Si on a découpé le gabarit de passage des voies jusqu'au bas de la planche, on peut utiliser cet espace comme guide et système de vérouillage en découpant et en collant sur le socle une planchette de 60mm de haut et de la largeur du gabarit de passage des voies.

Lorqu'on assemble le caisson au socle en le faisant glisser depuis le haut, cette planchette joue un rôle de glissière et de centrage automatique entre les deux sous-ensembles

Normalement les deux vis de fixation de 5x30 suffisent à solidariser le socle au caisson ainsi qu'à joindre les modules entre eux.

D'un point de vue pratique, lorsqu'on assemble deux modules, les vis de fixation sont retirées dans un premier temps.
Les socles et les caissons ne sont donc plus maintenus et il n'est pas pratique de joindre les voies entre elles dans ces conditions.

La solution simple consiste a mettre deux ou trois petites vis à bois (2x12) juste pour maintenir mécaniquement le socle au caisson
Les deux éléments restent donc solidaires à minima et facilite grandement l'assemblage des modules entre eux.

Il faut faire en sorte à ce que les têtes de vis ne dépassent pas de la planche du caisson en fraisant après perçage

Mon module étant profond, j'ai mis trois petites vis à 30mm du bas du socle dans le plan des autres trous

Il n'y a pas de nombre de vis ni de norme particulière pour les placer, il faut juste que ces vis maintiennent le caisson au socle lorsqu'on retire les deux vis de 5mm pour mettre un autre module derrière

La désolidérisation du socle et du caisson reste malgré tout rapide et aisé pour dévisser les deux ou trois vis à bois

Un petit rappel avant de passer à la pose de la voie et de son alimentation :

- Le plan de voie au sommet du champignon du rail doit être impérativement à 65mm par rapport au bas du socle

- Ce même plan de voie sera à 1m30 du sol lorsque les pieds seront en place.


Sans le rendre obligatoire, on peut percer un trou dans le plancher de l'espace de transition pour faire passer la prise et le câble d'alimentation de l'éclairage

Ceci évite que le câble ne passe sur la voie de retour arrière lorsque le module est en exploitation.

Le support de la voie de retour arrière

Ce support est optionnel si on veut rester en simple diorama, ou le rendre amovible si la profondeur d'une bibliothèque est insuffisante pour y faire tenir l'ensemble.

Ce support est bien entendu obligatoire lorqu'on participe à une exposition.

La construction de la version amovible, est détaillée ci-dessous

Si le choix initial est l'intégration permanente de la voie de retour arrière, il est sans doute plus judicieux et plus simple de l'intégrer dès le départ à la planche de la scène de façon à simplifier la menuiserie.
Dans ce cas on ajoutera les 60mm (dans notre cas) du support du retour arrière à la profondeur de la planche de la scène pour la porter à 335 mm (275+60).


 Un exemple de module avec le support de retour arrière intégré par extension de la planche de la scène

Les éléments constituant le support de retour arrière amovible

A noter que les deux petits éléments en bois à droite des équerres sont indispensables pour permettre ensuite la fixation au module suivant via un trou de 7 mm et une vis de fixation de 5 mm

Les éléments sont collés et cloués à angle droit


La pose des équerres métalliques de 50 x 50 mm avec des vis de 3x12

On en placera trois, une au centre et une de chaque côté à 30 mm des extrémités

Les vis vont dépasser un peu du contreplaqué, il faudra les couper et les limer

Pour sécuriser le passage du matériel et éviter qu'il ne tombe hors du module par accident il est vivement conseillé, voire obligatoire, d'ajouter une petite rambarde de sécurité de 10 mm de hauteur environ sur le bord arrière du module.

Je l'ai réalisé simplement avec un carré de sapin de 9x9mm qui en plus de sa fonction de sécurité rigidifie la planchette de retour arrière.
Un petit truc bien pratique emprunté à Pascal alias Piston93 : la pince à linge pour immobiliser les fils pendant le transport.
J'en ai collé une autre à droite pour immobiliser le fil d'alimentation des néons pour qu'il ne redescende pas sur la voie de retour arrière.

Il faut prendre des pinces en bois, à coller avec de la colle blanche à bois.

Le bandeau avancé

Ce bandeau est intégré par défaut dans la menuiserie de la dernière version.
Néanmoins on peut le rendre amovible si la profondeur d'une bibliothèque est insuffisante pour y faire tenir l'ensemble (c'est mon cas).
La construction de la version amovible, est détaillée ci-dessous. Elle peut être réalisée en contreplaqué ou en carton

A noter que dans ce cas on perd l'avantage d'un éclairage avancé par rapport au module (sauf à l'intégrer lui aussi dans le bandeau amovible...).

Le bandeau amovible est composé de quatre éléments.

Avec du carton de calendrier de 2 mm, et en considérant qu'un capot en medium de 3mm est déjà posé sur le haut du caisson :
   - Face avant : 67 mm x longueur du module
   - Côtés : 2 x (65 mm x 48 mm)
   - Dessus : 80 mm x longueur du module

Assembler avec de la colle forte
Les quatre éléments assemblés
Dans mon cas, le système d'éclairage étant déjà logé dans le caisson, la construction n'a pas besoin d'être robuste.
Je l'ai donc réalisé en carton de calendrier de 2mm.
Plaqué sur le haut du caisson, il sera maintenu par le dessus avec les vis utilisées pour la fixation du capot du caisson.
Première couche de vert appliqué sur mes trois bandeaux construits pour deux modules de 50cm et un de 60cm
Rappel sur la peinture et l'outillage à utiliser pour peindre la face avant des modules

Peinture acrylique du fabricant Luxens (Leroy Merlin)
Couleur vert pistache n°1
Pot de 0.5 litre
Aspect : Mat



Petit rouleau
Petit pinceau
Passer deux couches de peinture
Ajout du bandeau avancé amovible sur un module qui n'en possède pas
La bandeau avancé est obligatoire dans le cadre d'une exposition en commun avec d'autres modules
   
   
Passer à la page de la pose de la voie et de son alimentation
Consulter la page de la menuiserie d'une raquette de retournement  
Fournitures pour la réalisation d'une scène de 600x280mm (Version 5)
1- Socle de la scène Scène, transition et retour arrière en un seul élément
   2 planches  (L, N) 55x270 (côtés)
   1 planches (D) 55x590 (face arrière)
   1 planche    (G) 60x600 (face avant)
   1 planche  (J)   275x590 plateau de la scène (contreplaqué de 5mm) ou 270x580 (polystyrène extrudé)
2- Caisson  
   1 planche    (A) 325x310 (côté gauche)
   1 planche    (B) 325x310 (côté droit)
   1 planche    (C) 325x250 (séparation transition)
   1 planche 110x110 (raidisseur transition)
   1 planche    (F) 190x120 (face avant transition amovible)
   1 planche    (H) 60x600 (bandeau supérieur - support éclairage néon)
   1 planche    (K) 250x495 (fond de décor)
   1 planche     280x600 (capot du caisson)
3- Retour arrière (optionnel) Support de la voie de retour arrière
   1 planche    (D) 60x600 (support de la voie)
   2 planches (Optionnel) 60x55 (Extrémités du support de la voie)
   3 équerres métalliques de 50 x 50  
   Vis 3 x 12 Fixation des équerres
Fournitures
Contreplaqué de 5mm  
Colle à bois  
Néon adapté à la longueur du module On peut également utiliser des leds
Clous à "tête d'homme" 1x15  
Vis 5x30, rondelles et écrous "papillon" Percer à 7 mm
Carré de sapin de 9x9mm Renfort d'angle
Polystyrène extrudé (styrodur) Pour la réalisation du relief si nécessaire. Epaisseur adaptée au relief.
Vis 2 x 16 4 à 6 vis pour la fixation de la face avant de l'espace de transition
Vis 2 x12 6 vis pour le maintien du socle au caisson
Vis 2,5 x 16 4 vis pour la fixation du capot du caisson
Pinces à linge 2 pinces pour l'immobilisation des fils dans l'espace de transition

Dernière mise à jour le 09/02/2019
Page précédente
Revenir au début